L'idée

Des écoles au cœur des quartiers sensibles

Eviter le décrochage scolaire et favoriser la réussite scolaire des jeunes habitants de quartiers sensibles par une pédagogie alternative (nombre réduit d’élèves en classe, pédagogie et rythmes scolaires adaptés). Espérance Banlieues ouvre ces écoles dans le respect du socle commun de connaissances et du code de l’éducation.





Porteur du projet

Fondation Espérance Banlieues
Lien vers le formulaire de contact 
www.esperancebanlieues.org

Pour qui ?

Jeunes habitants des quartiers sensibles, du CP à la 3e

Où ?

8 écoles existent en France actuellement :

  • Le Cours Alexandre Dumas à Montfermeil (93)
  • Le Cours Antoine de Saint-Exupéry à Asnières (92)
  • Le Cours Ozanam à Marseille (13)
  • Le Cours La Cordée à Roubaix (59)
  • Le Cours La Boussole à Mantes-la-Jolie (78)
  • Le Cours Charles-Péguy à Sartrouville (78)
  • Le Cours La Passerelle à Pierre-Bénite (69)
  • Le Cours La Fontaine à Saint-Etienne (42)

Je partage cette initiative !

[sharethis-inline-buttons]

Comment ?

Le projet consiste à adapter l’enseignement aux élèves en difficulté afin d’éviter l’échec scolaire et de favoriser le raccrochage pour les jeunes déscolarisés.

  • Les écoles Espérances Banlieues accueillent des élèves du CP à la 3ème. Ce sont des établissements privés hors contrat.
  • Pas de sélection à l’entrée, si ce n’est le souhait de l’élève d’intégrer cette école.
  • Les frais de scolarité sont faibles. Les écoles sont financées par des dons privés et du mécénat.
  • Les classes ne peuvent dépasser 18 élèves pour favoriser l’apprentissage et la concentration.
  • Les cours sont délivrés essentiellement le matin, les après-midi sont consacrés à des activités culturelles et sportives, des devoirs sur table et l’aide aux devoirs.
  • Les écoles proposent régulièrement des ateliers avec les parents afin de les inclure dans le projet scolaire de leur enfant.
  • Cliquez ici pour en savoir plus sur le modèle éducatif.

A l'origine

Suite aux émeutes de 2005, le maire de Montfermeil et un chef d'entreprise réfléchissent ensemble à un projet d'école pour accompagner les élèves en difficulté et en souffrance dans les quartiers sensibles. La première école ouvre en 2012 à Montfermeil sous le parrainage d'Harry Roselmack. Elle compte aujourd'hui 100 élèves du CP à la 3e. 

Voir d'autres initiatives !